Monday, March 12, 2007

La «première priorité» de Jean Charest

Chers politiciens, de grâce, prenez ceci en considération.

Je me suis interrogée sur l'expression «première priorité» souvent utilisée par Jean Charest et ses acolytes. J'ai donc écrit à M. Paul Roux, conseiller linguistique et chroniqueur de langue (La Presse et Cyberpresse) et lui ai demandé s'il s'agissait d'un pléonasme. Voici sa réponse :


«Parler de la
première priorité, comme on le fait souvent, est effectivement un pléonasme. Ce dernier nous vient sans doute de l'anglais, qui emploie la locution first priority. Il arrive, il est vrai, qu’il y ait plus d’une priorité. Dans ce cas, on qualifie d’absolue la principale priorité.
La santé est la priorité absolue du gouvernement libéral.»

2 comments:

benc_academie said...

Oui, mais première priorité atteint plus les pauvres d'esprits qui vont voter pour lui...

Je retire ceci, c'est complètement gratuit et inutile.

désolé

jean-Paul said...

Encore un puriste qui voudrait que la langue ne bougeât point !
Nous sommes au XXI° siècle que diable, et il y a beau temps qu'on ne parle plus en bon "françois".
La langue française est heureusement une langue encore bien vivante (pour combien de temps?) aussi évolue-t-elle au rythme de ses usagers. C'est bien ce qui la distingue d'une langue morte, n'est-il pas ?
Aujourd'hui, le terme "priorité" a vu son sens évoluer légèrement pour signifier "parmi les premiers", ce qui autorise dès lors à employer le pluriel et dès lors, à les classifier.
Ce me semble ^tre le sens qui est donné par tous ceux qui utilisent l'expression "première priorité" (puis seconde, troisième, etc...) et je pense que c'est ce sens commun qui doit être retenu aujourd'hui... et qui a le mérite de clarifier le sujet et de ne plus sous-tendre d'incongruité.

 

© 2007 Modèle conçu et réalisé par Fannie